Paco Rabanne

1 Million Royal

Eau de Parfum

60,35 €

Affirmez-vous et plongez dans le royaume de One Million Royal, avec ce parfum absolument provocateur imaginé... Voir plus

Affirmez-vous et plongez dans le royaume de One Million Royal, avec ce parfum absolument provocateur imaginé pour vous par Paco Rabanne.

Libérez-vous des conventions, et dictez vos propres règles avec One Million Royal : une composition fraîche, boisée et flamboyante, contrastant avec sa sensualité caractéristique pour dévoiler toute votre singularité.

La légende renaît à travers l’alliance inattendue de la lavande énergisante, du bois de cèdre éclatant et du benjoin sensuel, pour créer un parfum aussi insolent que vous.

Emparez-vous de la scène, c’est vous le roi avec One Million Royal.

Imaginé pour incarner le succès et l’esprit provocateur qui vous anime, l’emblématique lingot d’or One Million a été repensé pour le parfum Royal.

Confiance et savoir-faire s’entremêlent à travers des nuances rouges audacieuses qui évoquent les bijoux et insignes royaux. Plus qu’un flacon, c’est un appel à casser les codes et imposer votre style.

Boisé aromatique

Affirmez-vous et plongez dans le royaume de 1 Million Royal avec ce parfum absolument provocateur imaginé pour vous par Paco Rabanne.

Il est libre de toutes conventions.

Emparez-vous de la scène – avec 1 Million Royal.

Vaporiser 1 Million Royal sur les points de pulsation : le cou, la poitrine et les poignets.

Avertissement : les listes d’ingrédients entrant dans la composition des produits sont régulièrement mises à jour. Avant toute utilisation d’un produit, veuillez prendre connaissance de la liste d’ingrédients située sur son emballage afin de vous assurer que les ingrédients sont adaptés à votre utilisation personnelle.

ALCOHOL DENAT., PARFUM (FRAGRANCE), AQUA (WATER), BUTYL METHOXYDIBENZOYLMETHANE, LIMONENE, COUMARIN, CITRONELLOL, LINALOOL, ALPHA-ISOMETHYL IONONE, HYDROXYCITRONELLAL, CITRAL, BENZYL BENZOATE, METHYL 2-OCTYNOATE, BENZYL SALICYLATE, GERANIOL, ISOEUGENOL, BENZYL ALCOHOL.

avis